Partons à la découverte d’un sportif: Emerson Jean François un maître panier haïtien! league-sport-plus

Par Wolf-Kenley DENIS

Dans le but de vous faire mieux connaitre nos sportifs, League Sport Plus vous présente la rubrique « Partons à la découverte d’un sportif » tous les vendredi, pour ce nouveau numéro, nous vous proposons Emerson Jean François, l’un des meilleurs basketteurs du pays.

LSP: Bonjour Emerson, Presentez-vous aux lecteurs.

EMERSON: Bonjour, je suis Emerson Jean François, né un 02 Janvier à Port-au-Prince.

LSP: Quand avez-vous débuté dans cette discipline ?

EMERSON: J’ai débuté depuis en CM1

LSP: Comment concevez-vous le basketball en Haïti ?

EMERSON: C’est une discpline ignorée, y’a plein de talents dans notre pays, si nous les encadraient nous aurions plus de représentant au NBA.

LSP: Vous avez déjà combien de titre au Championnat d’ASHBAC ? Précisez les équipes et les dates.

EMERSON: J’ai déjà quatre titres dans ce championnat dont deux avec « Mache ti Tony » en 2014 et 2015, et aussi deux avec « Diri Mega » en 2018 et 2019.

LSP: Expliquez nous votre parcours pour devenir basketteur professionnel.

EMERSON: J’ai commencé à l’âge de dix ans, grace à mon frère j’ai eu la chance d’aller jouer dans un lieu à Delmas 2, là où j’ai rencontré plein d’autres talents et nous avons fondé une équipe appelée ASBA, je peux dire que c’était ma première. Dans quelques années nous avons remporté cinq titres.
En 2008 je la quitte pour jouer un championnat universitaire avec ESIH, là j’ai remporté 1 titre en cinq ans, pour les deux années suivantes j’ai joué avec CMP et j’ai remporté 2 titres.
En 2012, j’ai fait mes débuts dans le Championnat d’ASHBAC avec TNH, j’ai été éliminé en quart de finale, l’année suivante j’ai parafé avec Mache ti Tony et l’exploit aura débuté, j’ai remporté 2 titres en 2 ans et 2 SBL.
En 2016 j’ai été transféré à Digicel, j’ai passé deux ans avec cette équipe, j’ai perdu une finale contre Natcom.
Ensuite j’ai joué pour Diri Mega, en trois ans j’ai remporté 2 titres.
Maintenant je fais mon grand retour à Mache ti Tony. Sans oublier je suis champion à la Copa Hispaniola 3×3, à la République Dominicaine avec la séléction nationale étant que capitaine.

LSP: Quel est votre meilleur et votre pire moment en pratiquant ce sport.

EMERSON: Mon meilleur moment remonte jusq’à la finale du championnat universitaire avec ESIH, j’ai remporté le titre contre HIECE après 7 défaites concédées contre cette équipes et j’étais MVP avec 41 points. Et aussi l’ors de ma participation à la Copa Hispaniola, je suis le premier jeune basketteur qui a ramené un titre international inscrivant le nom d’Haïti, c’est une grande fierté pour moi.
Mon pire moment c’est lors de la finale de l’ASHBAC perdu avec la Digicel contre la Natcom, ça m’a énormement dominé.

LSP: En Haïti, un basketteur professionnel à un salaire de combien de gourde environ ?

EMERSON: Entre 15.000 à 50.000 gourdes.

LSP: Vous souhaitez jouer pour d’autres équipes haitiennes ou vous revez le NBA ?

EMERSON: Non, je suis de retour à Mache ti Tony et je resterai ici, je ne rêve non plus le NBA, mais je pense jouer d’autre championnat 3×3 pour aider la progression du jeu et laissee un parchemin pour les jeunes talents.

LSP: Vous avez qui comme model dans le jeu ?

EMERSON: Kobe Bryant

LSP: Un conseil pour la FHB.

EMERSON: En Haïti, y’a trop de talents, il faut faire quelques choses pour améliorer le niveau de cette discipline dans le pays.

LSP: Un conseil pour tous les talentueux de ce sport qui rêvent etre comme vous.

EMERSON: Croire en Dieu, aller à l’école, pratiquer le sport et travailler dur pour réaliser vos rêves.

LSP: Vous pouvez placer n’importe autre chose.

EMERSON: Je pense que j’ai tout dit

LSP: La rédaction vous remercie pour l’entretien.

EMERSON: Je vous remercie aussi.

Wolf-Kenley

Laisser un commentaire