Foot-local: L’ombre du mal plane encore sur la FHF? Leaguesportplus

Jean Hervé ALTIDOR

Malgré sa nomination et sa prise de fonction le comité de normalisation de la fédération haïtienne de football peine encore à marquer de son empreinte le football haïtien qui est visiblement toujours sous l’emprise de l’équipe qui l’avait pris en otage au cours des deux dernières décennies.
Dirigé par l’avocat Jacques L’étang, le comité de normalisation de la FHF n’arrive toujours pas à redonner vie au football haïtien qui a été secoué par le scandale de mauvais goût dont on connaît tous. Après avoir annoncé sans succès la reprise de la D1 par deux fois en février et mars, le comité de normalisation de la FHF ainsi que la COCHAFOP ont finalement tenté de lancer la D1 le weekend écoulé mais ça s’est encore soldé par un échec.
Pour cette reprise, une bonne partie des rencontres n’ont pas pu se dérouler les quelques rares qui ont été disputé, ont été arbitres par ce que le syndicat des arbitres appellent « Abit bò katedral ».

La cause les arbitres réclament ce que la FHF leur doit mais aussi de meilleures conditions de travail. Des dettes que le comité hérite des derniers dirigeants de la FHF

Depuis sa nomination et sa prise de fonction le comité de normalisation de la fédération haïtienne de football est quasi fantomatique. Hormis la présentation du nouveau sélectionneur haïtien Jean Jacques Pierre suivi des rencontres des sélections senior et olympique, et quelques sorties médiatiques du président de ce comité dont on pouvait s’en passer le comité de normalisation de la FHF semble être enlacé dans les passifs du comité passé qui a été destitué par la FIFA pour les raisons que l’ont sait tous.

Laisser un commentaire